Gestion de la performance dans les systèmes industriels

La gestion de la performance est souvent réduite à la définition et au suivi d’indicateurs censés représenter l’état plus ou moins satisfaisant de l’entreprise ou de ses sous-ensembles et guider les efforts d’amélioration par la réduction de la complexité des systèmes concernés à quelques chiffres intelligibles. Ces indicateurs ne sont pas des mesures neutres : l’observateur agit nécessairement sur l’observé, induisant des changements de comportement. Ce n’est donc pas temps la mesure elle-même qui importe, mais la réaction de l’observé et l’évolution du système qui s’ensuit. Cet article explore la généralisation interactionnelle de la gestion  de la gestion de la performance.


Gestion de la performance dans les systèmes industriels